AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Geometrie sacrée 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salix
Prend racine
Prend racine


Nombre de messages : 208

Age : 33

Localisation : France
Pratique magique : Plutôt orientée dans la guerison

Réputation : 12
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Geometrie sacrée 2   01.12.12 20:22

Voici quelques détails du texte de Philon d'Alexandrie sur la symbolique des nombres sous l'antiquité et quelques notions de calculs mystiques.

Le 6
"Le nombre est intimement uni à l'ordre, et, parmi les nombres, le six est le type de la génération d'après les lois naturelles. En effet, après l'unité, il est le premier nombre parfait, étant égal à la somme de toutes ses parties et composé du trois, qui en est la moitié, du deux, qui en est le tiers, et de l'unité, qui en est le sixième".
" l'impair, représente le mâle, et le pair, la femelle; or, le premier des nombres impairs est le trois, le premier des nombres pairs est le deux, le produit de l'un par l'autre est le six. Il convenait donc que l'univers, qui est la plus parfaite des choses créées, fût achevé sur le type du nombre parfait, qui est le six".

Le 4
"En effet, l'essence de la dizaine tire sa force, à ce qu'il semble, de ce même sombre, parce que, si l'en ajoute la suite des nombres depuis un jusqu'à quatre, on engendre le 10 (1 +·2 + 3 + 4 = 10), lequel est comme une limite autour de laquelle, comme autour d'une borne, l'infinité des nombres tourne et revient sur elle-même".
" La ligne, en effet, est la longueur sans largeur ; en y ajoutant la largeur, on donne naissance à la surface qui est figurée par le trois, en sorte que la surface passe au solide à l'aide de la hauteur qui, ajoutée au trois, forme le quatre".
"le quatre ou le carré est un tétragone doublement égal (4 angles droits égaux et 4 côtés égaux), mesure de justice et d'égalité".

Le 7
"Le nombre 7 se prend de deux manières : ou dans la première dizaine, et alors il est mesuré par sept fois l’unité, étant composé de sept unités; on bien hors de la première dizaine, en considérant deux progressions qui commencent toujours par l’unité, en raison double ou triple et suivant l'ordre des ternies : comme 64 et 729, dont le premier et le septième terme de la progression en raison double, à partir de l'unité (1, 2, 4, 8, 16, 32, 64), et le second, le septième de la progression en raison triple (1, 3, 9, 27, 81, 243, 729)".
" le septième terme après l’unité, considéré dans les séries en raison double ou triple, est à la fois un cube et un carré, embrassant ainsi les deux aspects des essences incorporelles et corporelles, de l'essence incorporelle, en effet, à cause de la surface plane que représente le carré, et de la corporelle, à cause de la forme solide que produit le cube".
"Ce nombre sept est formé par la somme de un, deux et quatre, contenant ainsi deux des rapports les plus harmoniques. Le double et le quadruple, le premier produisant l'accord d'octave et le dernier celui de la double octave. Le sept renferme ainsi d'autres parties qu'il réunit en lui en les accouplant par un lien ; en effet, il se partage en premier lieu en un et six, ensuite en deux et cinq, et, en dernier lieu, en trois et quatre. Le rapport de tous ces nombres est essentiellement musical, car celui de six à un est la double octave de la quinte, et ce rapport sextuple exprime un grand intervalle entre les choses existantes".
"On dit aussi, à l'avantage de ce nombre 7, qu'il possède un rôle merveilleux dans la nature, parce qu'il est la réunion de 3 et 4. Si, d'une part, quelqu'un prend le troisième des nombres doublés : à partir de l'unité, il trouvera un carré et, d'autre part, le quatrième est un cube. S'il prend le septième de ces nombres doubles, il trouvera à la fois un cube et un carré".
"Or 7 n'est pas seulement un nombre accompli, mais encore, pour ainsi dire, le plus harmonieux, et, en quelque sorte, la source, l'origine de ce beau diagramme, qui renferme tous les accords".

Le traducteur du texte ajoute un carré magique répondant au chiffre 7
1 15 14 4
12 6 7 9
8 10 11 5
13 3 2 16
(34) carré magique de quatre contenant 7 (3+4)
(3x4 =16) donc 7 pour la dernière case, 7 à la septième case.
Revenir en haut Aller en bas
http://earthmother.centerblog.net
exorciste39
Pilier du Forum
Pilier du Forum


Nombre de messages : 1146

Age : 54

Localisation : Terre de la vouivre
Loisirs : géobiologie ,la relience entre Ciel et Terre
Pratique magique : théurgie et druidisme

Réputation : 16
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Geometrie sacrée 2   01.12.12 21:08

3X4=16 ? c'est une nouvelle manière de calcul??
En dehors de cela, l'explication est très bien donnée!
merci Salix
Revenir en haut Aller en bas
Salix
Prend racine
Prend racine


Nombre de messages : 208

Age : 33

Localisation : France
Pratique magique : Plutôt orientée dans la guerison

Réputation : 12
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Re: Geometrie sacrée 2   01.12.12 21:55

Euh, 4x4=16 pardon !
et 3x4=12
Revenir en haut Aller en bas
http://earthmother.centerblog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Geometrie sacrée 2   Aujourd'hui à 12:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Geometrie sacrée 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Geometrie sacrée 2
» La géométrie sacrée
» La géomètrie sacrée et l'urbanisme.
» La géométrie sacrée... Gné ?
» Coeurs Sacrés de Jésus et Marie-Consécration du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctum :: L'intérieur du Sanctuaire :: Bases, généralités et avertissements-
Sauter vers: