AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nombreuses recettes moyennageuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nombreuses recettes moyennageuses   09.12.12 19:08

Recettes d'amour et de sentiments bénéfiques / « Magie Rouge »:

Recette pour rendre quelqu'un amoureux :


Ayez recours à l'herbe que l'on nomme la grande aunée. Il faut la cueillir à jeun, la veille de la saint jean au mois de juin, avant le soleil levé.

La faire sécher, la réduire en poudre avec de l'ambre gris, et, l'ayant porté neuf jour sur votre cœur, vous tâcherez d'en faire avaler à la personne dont vous désirez être aimé, et l'effet suivra.

Le cœur d'hirondelle, de colombe, de passereau, mêlé avec le sang de la personne qui veut se faire aimer, a le même effet.


Recette pour fabriquer l'encre des lettres d'amour :


Prenez une feuille de parchemin vierge, et couvrez la des deux côtés de l'invocation suivante :
« Adama, Evah, comme le créateur tout puissant vous unit, dans le paradis terrestre, d'un lien saint, mutuel et indissoluble, ainsi le cœur de ceux à qui j'écrirais me soit favorable et ne puisse rien me refuser + Ely + Ely + Ely. »

Il faut ensuite brûler ce parchemin et recueillir avec soin toute la cendre. Puis prenez de l'encre qui n'a jamais servie. Versez la dans un petit pot de terre neuf, mêlez y cette cendre avec sept goûtes de lait d'une femme qui allaite son premier nez et ajoutez y une pincée d'aimant réduit en poudre.

Servez vous ensuite d'une plume neuve que vous taillerez avec un canif neuf. Toute personne à qui vous écrirez avec de l'encre ainsi préparée sera disposé, en lisant votre lettre, à vous accorder tout ce qui est en son pouvoir.

Autre secret pour se faire aimer :

Prenez deux couteaux neufs, et par un vendredi matin allez dans un endroit où il y a des vers de terre. Prenez en deux et ayant bien joins les deux couteaux ensemble coupez les deux têtes et les deux queux, puis prenez les corps et revenez chez vous. Vous les ferez sécher et les mettrez en poudre pour en faire manger à la personne dont vous souhaitez vous faire aimer.


Autre recette pour se faire aimer :

Coller au dosseret du lit de la personne dont vous voulez vous faire aimer, le plus près possible de l'endroit où repose sa tête, un morceau de parchemin vierge sur lequel vous aurez écrit :
« Michel, Gabriel, Raphaël, faites que (ici mettre le nom de la personne) conçoive pour moi un amour égal au mien. »

Cette personne ne pourra s'endormir sans penser à vous et bientôt l'amour naîtra dans son cœur.

Recette pour que l'amour ne faiblisse pas :

Un vendredi, lors d'un premier quartier de lune, faites un sachet de tissu vert et mettez y une fleur de romarin et une pincée de sel. Attachez le sachet avec un ruban vert et déposez le au pied de votre lit. Ainsi l'amour entre vous et la personne qui partage ce lit ne faiblira jamais.

Autre secret pour rendre quelqu'un amoureux :

Soyez sur pied avant le soleil, un jour de vénus. Entrez dans un verger, cueillez la plus belle des reinettes, coupez la en quatre, et mettez à la place un billet avec des caractères et des noms divins. Il faut aussi incruster dans le fruit, sous la pelure soulevée puis surbaissée des paroles mystiques. Avec deux aiguilles en croix, vous traversez en disant :
« Ce n'est pas toi que je traverse, mais qu'Asmodée démon des plaisir et de l'amour, traverse le cœur de celle que j'aime »

Jetez le tout au feu et dire :
« Ce n'est pas toi que je brûle, mais qu'Asmodée allume mon amour en cette personne comme brûle cette pomme »

Recette pour faire rire les filles :

Prenez trois petites fèves noires, mettez les entre chaque doigt de la main droite, et posez cette main sur votre cœur. Attirez le regard de la fille que vous voulez faire rire, et quand elle fixe le regard sur vous dites « Ego ago et supperago et consummatum est. »

Recette pour que l'amitié dure entre deux personnes :


Prendre dans la main droite l'herbe appelée Népéta et l'y conserver jusqu'à ce qu'elle devienne chaude, tout en disant :
« Herbe que je tiens à la main, fait que mon amitié pour cette personne (la nommer) grandisse chaque jour, toujours plus forte, et que chaque matin elle soit plus grande et ainsi, de plus en plus grande et forte, jusqu'à la fin. Qu'il en soit ainsi. »

Placez cette herbe sur vous et allez trouver incontinent la personne avec laquelle vous désirez avoir cette amitié. Tendez lui la main. Ensuite, quand vous l'aurez quittée, rentrez chez vous, mettez les herbes dans un petit sachet en tissu. Tant que vous garderez ce sachet sur vous, l'amitié subsistera.

Recette pour réussir une fête :


Faites infuser de la verveine dans du vin puis répandez ce dernier à l'endroit où une fête doit avoir lieu : tous les convives seront joyeux et de bonne humeur pendant le banquet.

Recettes santé et protection « Magie Bleue »:



Recette pour guérir une longue maladie :


Si quelqu'un est malade tous les jours, lis sept fois le psaume « Exaltabo te, domine quoniam » au dessus d'une coupe d'eau propre et lave le patient avec elle, lit le ensuite sept fois sur de l'huile, écrit les caractères sacrés sur un parchemin et fumige les avec du musc, puis dilue les dans l'huile et oins-en le malade.

Recette pour résister à tous les charmes et à tous les empoisonnements :

Tuez un loup, coupez sa tête et faites la vieillir et déssécher en quelque endroit secret. La tête envieillie, pendue à la porte de la maison, vous protégera des charmes et des poisons.

Recette pour ne plus être ivre :

Préparez vous une omelette avec des œufs de hiboux. L'ivresse vous quittera aussitôt l'omelette consommée.

Recette pour ne pas être blessé à la guerre :

Ecrivez sur une plaque de fer les mots : « Voyez l'épée d'Adonaï et de Gédéon »

Cette plaque doit être taillée en forme d'étoile à sept pans. Vous la parfumerez et vous la mettrez dans le paummeau de votre épée. Vous blesserez vos adversaires combien même ils seraient cuirassés.


Recette pour guérir la fièvre :

Pilez une araignée, mettez les débris dans un linge, et appliquez sur le front et les tempes du malade. Bientôt la fièvre aura disparu.

Recette contre les esprits malveillants :


Allumez une chandelle blanche et un grain de myrrhe. Mettez des graines de fenouil dans un sachet de tissu blanc et récitez l'incantation suivante :
« Esprit bienveillants qui veillez dans la nuit, j'implore votre protection contre les forces du mal. Gardez moi de leur influence maléfique et néfaste. Protégez moi des esprits malfaisants. »
N'omettez pas de toujours porter ce sachet sur vous pour être protégé.

Secret pour arrêter les flammes d'un incendie :

Prenez en votre main droite un brin de romarin, deux brins de verveine, trois brins de menthe, et en votre main gauche un tissu rouge plié autour d'un clou de fer. Entrez hardiment de trois pas dans l'incendie en invoquant ainsi le Gardien du feu :
« Je t'appelle, ô Gardien de la flamme éternelle, toi qui règne sur l'élément du Feu, qui orchestre les incendies aussi bien que les rougeoiements de l'âtre, dont l'esprit se trouve dans chacun des feux qui naissent à travers ce monde. Sois avec moi afin que nul péril provenant de ton royaume ne nous atteigne, moi et les miens. Fais que le feu qui s'est développé en ce lieu cesse aussitôt et ne s'étende pas aux autres maisons. Fais que les lieux alentours de celui ci soient protégés du feu, comme les hommes de bien sont protégés des feux de l'enfer. »

Jetez alors au brasier les objets que vous tenez en main. Les flammes cesseront incontinent. Versez de l'eau sur les vestiges des cendres et des braises. Remerciez en votre cœur le gardien du feu.


Recette pour guérir les fièvres :


Tuez un jeune loup et retirez son œil droit. Mettez cet œil dans un récipient rempli de sel. L'oeil ainsi préparé, lié au bras, guérit de toutes les fièvres.

Recette pour se débarrasser de verrues :

Mettez dans une petite boite autant de pois qu'on a de verrues. Placer cette boite dans un endroit en vue. La première personne qui aura la curiosité d'ouvrir la boite et verra les pois, transférera vos verrues sur elle. Le mal passe aux curieux.

Recette pour se protéger du feu :


Allumer trois chandelles rouges et faites brûler de l'encens sang-de-dragon. Tournez vous vers le sud et évoquez en votre cœur les dangers du feu auquel vous voulez échapper. Levez vos bras au dessus de votre tête et appellez ainsi le gardien :
« Je t'appelle Ô Grand Lion Sacré, Gardien de la flamme éternelle, toi qui règne sur l'élément du feu, qui orchestre les incendies aussi bien que les flammes de l'âtre, dont l'esprit se trouve dans chacune des flammes qui naissent à travers le monde. Soit avec moi afin que nul péril provenant de ton royaume ne m'atteigne, moi et les miens. Garde nous de tout péril provenant du sud. »

Recette pour que les abeilles ne piquent pas :

Prenez trois feuilles de la plante appellée « Plantago Amita » et mettez les dans la bouche avant que de les approcher.

Recette pour bénéficier d'une haute protection :

Faites cette protection quand la lune est croissante. Allumez une bougie blanche et une bougie noire et faites brûler un grain d'oliban. Mettez une pièce de monnaie et de la poudre d'ail dans un sachet de cuir que vous passerez dans la fumée de l'encens tout en récitant :
« Qu'Hécate m'entende, que sous son hospice ma protection soit assurée contre les présences visibles et invisibles ».

Recette pour ne pas avoir peur des fantômes :

Tenez à la main un brin d'ortie et un autre d'achillée millefeuille.

Recette pour effrayer les loups :

Enduisez votre corps de fiente de lièvre et les loups prendront peur et s'enfuiront loin de vous.

Améliorations de capacités :


Recette pour trouver la solution à un problème quand les idées sont troublées :

Allumer une chandelle verte et faites brûler un grain d'encens.
Puis, tout en étant tourné vers l'ouest, enfiler treize amandes sur un brin de fil vert et faites en un collier.
Demandez l'aide de l'archange gabriel.
En élevant vos bras au ciel pour présenter ce collier, dites la prière suivante :
« Je t'implores, grand prince de la lumière, écoute de la lumière, archange gabriel, gardien de la tour de l'ouest. Accordes moi cette faveur : transformes ces amandes en talisman magique afin que la prospérité me soit accordée. Mon cœur est pur et ma demande juste. Je t'implores de faire en sorte que mon délire se réalise. Ainsi soit-il. »
Ensuite, vous pouvez porter sur vous votre talisman. Vous verrez alors surgir les réponses à vos questions, et même des occasions merveilleuses se présenter à vous.


Recette pour avoir un joli teint :

Prenez de la crotte de petit lézard, des eaux de seiche, du tartre de vin blanc, de la raclure de cornes de cerf, du corail blanc, et de la farine de riz. Broyez le tout longtemps dans un mortier, et tamisez bien. Faites tremper tout une nuit dans de l'eau distillée à parts égales avec des amandes, des limaces et des fleurs de molène. Mettez y autant de miel blanc et broyez encore. Cette composition doit être conservée avec soin dans un récipiant en argent ou en verre bien propre. On s'en enduira les mains et le visage et on connaîtra inmanquablement les bienfaits de ce secret.

Recette pour faire un miroir magique :

Prenez une plaque luisante et bien polie d'acier légèrement concave et écrivez dessus, avec le sang d'un pigeon mâle, au quattre coin du miroir, les noms « Jéovah, Eloïm, Mitraton, Adonaï » et mettez le dit acier dans un linge neuf très propre et blanc. Lorsque vous apercevez la lune nouvelle à la première heure après le soleil couché, approchez vous d'une fenêtre. Regardez le ciel avec dévotion et dites l'évocation à l'Eternel, pour qu'il vous accorde de vous envoyer son ange Anaël. Jetez sur des charbons ardents le parfum convenable qui est le safran, et dites l'autre invocation. On parfume le miroir en le mettant sur un réchaud neuf de terre cuite ou de fer afin qu'il se trouve imprégné du-dit parfum, en le tenant de la main droite et en disant trois fois l'oraison. Après l'avoir dite, soufflez trois fois sur le miroir, puis invoquez Anaël. Quand vous aurez fait ces choses faites le signe de la croix sur vous et sur le miroir, le premier jour et les suivants pendant quarante huit jours de suite, à la fin desquels Anaël apparaîtra sous les traits d'un bel enfant, vous saluera et commandera à ses compagnons de vous obéir.


Recette pour courir vite :

Tuez un jeune loup, prélevez son cuir, faites en à votre usage deux jarretières, sur lesquelles vous écrirez avec votre sang ces mots magiques : « Abumaleth cados »... et vous défierez à la course les premiers chevaux des meilleures écuries.

Recette pour avoir de la chance au jeu :

Pour être fortuné dans les jeux d'adresse et de hasard, prenez une anguille morte par faute d'eau. Ayez le fiel d'un taureau qui aura été tué par la fureur des chiens. Mettez ce fiel dans la peau de l'anguille avec un peu de sang de vautour. Lié la peau de l'anguille par les deux bouts avec de la corde de pendu et mettez cela dans un fumier chaud l'espace de quinze jour. Ensuite vous ferrez sécher cela dans un four chauffé avec de la fougère cueillie le jour de la saint Jean, puis vous en ferez un bracelet sur lequel vous écrirez avec la plumme d'un corbeau et votre propre sang ces quattre lettres :

« H, V, L, Y. »

En portant ce bracelet autour de vos bras, vous ferez fortune dans tous les jeux.

Recette pour devenir invisible :

Volez un chat noir, tuez le, et faites le cuire dans un chaudron. Quand il est cuit il convient d'arracher toute la chair avec les dents puis de se mettre devant un miroir avec tous les os.
Mordez les un par un tout en vous regardant dans la glace. Vous finirez par en trouver un qui, quand vous l'aurez entre les dents, ne vous permet pas de vous voir dans le miroir : c'est celui la qui rend invisible. Tant que vous le mordrez, personne ne pourra vous voir.

Recette pour prédire l'avenir :

Mangez tout chaud le cœur d'une anguille tout juste tuée, ou d'une belette. Ainsi vous saurez prédire l'avenir.

Recette pour voir son avenir en songe :

Fabriquez de petites boulettes avec un mélange de sang caillé d'âne et de graisse de poitrine de loup. Dispersez ces boulettes dans la maison, et la nuit, vous verrez en rêve ce que l'avenir vous réserve.

Recettes négatives / « Magie Noire »



Recette pour faire taire les médisants :

Opérez un dimanche. Allumez une chandelle noire et écrivez sur un parchemin neuf le nom de la personne qui médit de vous. Allumez de l'encens à la lavande. Faites passer le parchemin dans les volutes de l'encens tout en disant sept fois le nom de la personne, puis:
« Il est temps de te taire ! Cesse tes médisances ! Cesse tes mensonges ! Que tes paroles pleines de venin ne puissent plus s'exprimer ! Qu'il en soit ainsi. »

Ensuite, brûlez le parchemin et enterrez les cendres.

Recette pour provoquer des hallucinations :

Mettez, dans l'huile dans votre lampe à huile, un peu de sang de huppe femelle, et l'assistance aura des hallucinations.

Recette pour répandre la désolation et la stérilité sur une région :


Prenez un chat noir, tuez le, remplissez sa peau d'un mélange de céréales (orge, blé, avoine) et trempez le tout trois jours dans une fontaine.
Puis faites sécher jusqu'à pouvoir réduire en poudre votre chat farci.
Un jour de grand vent répandez la poudre ainsi obtenue (Pour plus d'efficacitée, montez en haut d'une colline, d'une tour, d'une éminence) : tous les endroits atteins par cette poudre deviendront stériles.

Recette pour tuer un Roi ou une Reine :

Agissez un mardi jour de mars, car cette planète gouverne la guerre, le sang, les massacres et les assassinats. Préparez dans un chaudron le bouillon suivant :
-Eau croupie
-Mandragore (une poignée de racine rapée)
-Belladone (une poignée de baies)
-Aconit tue-loup (une demi-poignée de feuilles et de fleurs séchées)
-Digitale (une demi-poignée de feuilles et de fleurs séchées)
-Stramoine (une baie piquante)
-Une once du sang du Pratiquant tirée du majeur de la main gauche qu'on aura piquée avec une aiguille de bronze passée sur une flamme de feu d'Epine-vinette.

Faites bouillir le mélange sur un feu du même bois.
Voler un chat et jetez le tout vif dans le chaudron où bouillone se mélange.
Portez vite un couvercle sur le chaudron de peur que le chat ne tente de s'échapper car alors tout serait à refaire un mardi suivant.
Quand le chat est cuit sortez le du liquide et fendez son corps par le milieu avec un couteau de bronze. Videz l'intérieur du chat de toutes ses entrailles, lesquelles entrailles peuvent servir à d'autre maléfices.
Dans la cavité ainsi formée en le ventre du chat, mettez un mélange des graines suivantes que vous aurez pilées ensemble :
-Avoine
-Fenouil
-Siguë
-If
-Houe
-Genièvre

Confectionnez un fil magique avec des brins de laine noire et trois cheveux de la victime. Recousez le ventre du chat avec le-dit fil magique et une aiguille de bronze tout en récitant l'incantation suivante :
«Petrulol la sabina sotha adonay tereta ala demmanos prinseps. Amonaciclyn. Saday ased. Anila sebeth denua. Hoscaraa rabri milas filio. Anabonac. Baracha abeba asar mesonor floren bethel behon. Sethen. Theon. Yham. »

A aucun prix la récitation de l'incantation ne doit être interrompue. Faites sécher trois jour la dépouille du chat auprès d'un feu d'Epine-vinette. Pour finir d'exécuter le maléfice, déposez ou jetez la dépouille du chat sur le passage du roi ou de la reine de façon qu'il soit à quelques pas seulement. Ne faites pas cela un dimanche, mais n'importe quel autre jour de la semaine. Dès que le Roi ou la Reine aura été dans la proximité de la dépouille du chat, il ou elle mourra avant qu'un mois soit écoulé. Si le maléfice a été correctement exécuté rien ne peut l'arrêter ni l'annuler, il suivra son cour quelque regret que puisse en avoir le mage. La victime mourra quoi qu'il advienne. Il est à noter que si le maléfice est effectué avec des cheveux qui ne sont pas ceux du roi ou de la reine, la personne à qui appartiennent ces cheveux mourra de la même façon qu'il a été dit ci-dessus.

Il est à noter également que si le maléfice n'est pas parfaitement exécuté, ou si le Roi ou la Reine est d'une puissance supérieur à celle déployée par ce maléfice, le-dit maléfice peut se retourner incontinent contre celui qui l'aura effectué.

____________________________________________________________________



Toutes ces recettes sont extraites du «  Traité Méthodologique de Magie Pratique » de Papus, du « Grand et Petit Albert », de « Croyances, mythes et légendes des pays de France » de Paul Sébillot, du « Livre des Superstitions » d'Eloise Mozzani, du « Picatrix », du « Grimoire de la Poule Noire, du « Grimoire du Dragon Rouge », et du « Grimoire du Pape Honorius ».

Je sais bien que de nombreuses recettes sont complètement désuètes et infaisables, néanmoins elles présentent tout de même un intérêt culturel certain et d'autres peuvent encore se tenter!

A propos des recettes négatives ou de "Magie noire", je laisse le soin aux admins de les déplacer dans une section du forum peu accessible s'ils les jugeaient inadaptées à la vue de tous.
Voilà, je précise que toutes ces recettes sont tirées du "Grimoire au Rubis", une serie de fantasy jeunesse s'appuyant sur de vrais livres comme ceux cités plus hauts pour ceux que cela intéresserait! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nombreuses recettes moyennageuses   09.12.12 20:29

Mise à jour avec:
Recette pour tuer un Roi ou une Reine
Secret pour arrêter les flammes d'un incendie

Revenir en haut Aller en bas
exorciste39
Pilier du Forum
Pilier du Forum


Nombre de messages : 1146

Age : 54

Localisation : Terre de la vouivre
Loisirs : géobiologie ,la relience entre Ciel et Terre
Pratique magique : théurgie et druidisme

Réputation : 16
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Nombreuses recettes moyennageuses   09.12.12 21:36

Là Moqueur, je porte plainte auprès de la ligue de protection des animaux, car tu vas donner des idées tordues à des jeunes néophytes qui sont capable d'avaler tes sornettes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nombreuses recettes moyennageuses   09.12.12 21:40

D'ou le fait d'avoir dis que les modos pouvaient tout a fait le deplacer ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Lige
Prend racine
Prend racine


Nombre de messages : 349

Age : 22

Localisation : France - Sud Ouest
Pratique magique : Divinations (Tarot, rune, lecture du ciel, recherche des signes, clairvoyance, etc...)

Réputation : 14
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Nombreuses recettes moyennageuses   09.12.12 21:52

Cher Exorciste 39,

Ce ne sont pas des sornettes, ce sont des modes opératoires datant d'un temps différent où les mœurs n'étaient pas les même, où les courants d'énergie n'étaient pas les même, et où les taux vibratoires n'étaient pas les même. Aussi s'adaptait-on avec ce qu'on avait sous la main comme on le fait maintenant, mais dieu sait qu'à une autre époque avec d'autres mentalités et un inconscient collectif différent, tout ce bazar devait être foutrement efficace.

Ceci dit, Moqueur n'a pas manqué de préciser que tout cela venait d'un autre temps, note bien. Et note encore, également, que les grimoires qu'elle cite comme étant les sources du Roman Jeunesse (oui car si tu crains pour les animaux porte plainte contre l'auteur des romans pour jeune qui circulent partout en France et probablement ailleurs, pas contre un pseudo anonyme sur un forum hein... j'dis ça, j'dis rien.) sont presque tous (voir tous, je les ai plus sous les yeux) reconnus comme de grands grimoires de puissante magie avancée et réservée à des adeptes confirmés. Aussi, en traitant tout cela de ramassis de sornette, tu te places au dessus de Papus, d'Albert le Grand, et du Pape Honorius... ce que je trouves bien plus scandaleux que recopier innocemment quelques vieilles formules désuètes dans le seul but d'ouvrir la voie à une réflexion plus globale sur "comment ça se passait avant nous" qui ne peut pas manquer de faire du bien à qui que ce soit souhaitant s'engager sur la voie de l'occulte.

Je ne nie pas que certaines choses sont violentes à l'encontre des pauvres pitits animaux mignons et gentils... mais honnêtement, je m'en cogne, personnellement, ce qui m'intéresse ici c'est uniquement l'intérêt culturel et historique, il faudrait de toute façon être débile pour faire cuir un chat et lui arracher la chair soit même avec les dents. Les trois quarts des autres animaux ne sont pas ou uniquement très difficilement trouvables, et les anguilles sont de toute façon dors et déjà comestibles et consommés dans de nombreux lieux de restauration.

Aussi, si je puis me permettre : revoie tes classiques, avant de sortir des conneries pour te la jouer défenseur de la nature, ça m'exaspère les gens qui qualifient de sornette ce qui les dépasse. C'est à cause de ce genre de réaction à la con qu'il y a de plus en plus d'incroyant et que la magie n'a pas cessé de faiblir jusqu'à notre ère.
Revenir en haut Aller en bas
http://lige.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nombreuses recettes moyennageuses   Aujourd'hui à 12:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Nombreuses recettes moyennageuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nombreuses recettes moyennageuses
» Index des recettes de "Cuisine d'ici et d'ailleurs"
» Recettes à l'amaranthe
» Recettes végétariennes
» Des recettes à base d'aubergines ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctum :: L'intérieur du Sanctuaire :: Bases, généralités et avertissements-
Sauter vers: